Archives quotidiennes :

114: Départementales 2015 : rapide analyse des candidats FN en Indre-et-Loire

Le FN a enfin fini par publier ce mardi vers 20h le lien (disponible depuis 38h) vers l’article de la Nouvelle République. Qu’est-ce que le FN peut avoir à cacher pour ne pas présenter ouvertement ses candidat-es ?

En premier lieu le fait que le FN n’est pas le « parti des ouvriers » : si 91% des ouvrier-es ne votent pas FN, ce n’est pas par hasard. Il suffit de regarder la composition sociale des candidat-es : la moitié des candidat-es sont soit des cadres (11 déclarés) soit des Travailleurs Non Salariés (8 des artisans, commerçant-es et professions libérales) sans parler des 5 retraité-es ainsi que des 3 sans professions qui n’ont pas donné leur ancien poste ou statut.

En second lieu les candidat-es présenté-es sont certes souvent inconnu-es mais il y en a plusieurs qui sont au contraire bien connu-es pour leur radicalité, à rebours de l’image proprette et séduisante que veut donner Marine Le Pen. Il y a évidemment le ticket 100% identitaire à… Saint-Cyr-sur-Loire : Pierre-Louis Mériguet et Christelle Civeaux ainsi que le ticket jocodien : les lectrices et lecteurs de ce blog connaissent bien Jean-Pierre Sanchez mais n’oublions pas la discrète Véronique Péan qui a été cadre au MNR de Bruno Mégret et qui a été l’artisane de l’entrée des Identitaires au FN.

Enfin comme dans le Loir-et-Cher, le FN est un parti de notables : déjà élu-es conseiller-es municipaux (dont un adjoint) en mars 2014, ils sont 5 à se présenter pour tenter de cumuler un second mandat alors même que pourtant les 5 sont déjà au bureau du FN 37 et parfois responsable de section !

Que penses-tu de cet article ?
  • Très intéressant (0)
  • Intéressant (0)
  • Utile (0)
  • Dispensable (0)
  • Sans intérêt (0)

Articles connexes